25 avril 2015

QUATRIÈME DIMANCHE DE PÂques

POUVOIR DE VIE

 

 

Aujourd'hui nous entendons Jésus livrer à ses disciples la clé de compréhension du mystère pascal. Au coeur de la vie de Jésus, il y a la relation fondamentale à son Père. Et un commandement: de vie. Et c'est ce commandement de vie qui en fait le vrai pasteur de ses brebis. Une vie dont il n'a pas peur de se défaire -Croix- puisqu'il a le pouvoir de la recevoir de nouveau... Résurrection.

 

Une autre relation fondamentale le guide. Celle qu'il nourrit avec ses brebis. L'intimité que Jésus nourrit avec le Père, cette circulation de vie qui existe entre eux, atteint ceux que Jésus veut conduire à la vie. C'est le même amour, la même vie. L'amour du Père nous arrive par le Fils qui nous dévoile ce qui fait la respiration même de sa vie.

 

Donner et recevoir sont les deux actes de l'amour nous enseigne Jésus. La vie ne s'épuise pas tant qu'elle est irriguée par le don: offert et reçu. C'est le don qui nous constitue. Et c'est ce que nous en faisons qui nous maintient en vie ou pas. Donner et recevoir sont un seul pouvoir, indissociable. Pouvoir de donner sa vie, pouvoir de la recevoir. Jésus nous apprend à mourir pour vivre. Le Crucifié Ressuscité nous met sur le chemin de la vie en nous mettant au bénéfice de sa propre vie reçue du Père. Ce faisant, il nous engendre à la vie nouvelle des bien-aimés du Père. Ce pouvoir nous revient désormais. Il nous l'a confié.

 

Puissions-nous donc, par notre propre respiration d'amour, recevoir le pouvoir d'engendrer à la vie par le don ceux que nous croisons.

 

Equipe Evangile@Peinture